QUAND JE SERAI PETIT

«Quand je serai petit», c’est la rencontre entre deux auteurs-compositeurs-interprètes aux inspirations radicalement différentes. L’un – Tony Melvil – a appris le violon au conservatoire. L’autre – Usmar – autodidacte, manipule boîtes à rythmes, tablettes tactiles et autres machines électroniques.
 Une rencontre musicale autour d’une quinzaine de chansons, autant d’occasions de s’interroger sur les adultes qu’ils sont devenus, sur les enfants qu’ils étaient et de faire le point sur les promesses qu’ils s’étaient faites à eux-mêmes…
 C’est à la fois gai et mélancolique, un peu absurde, drôle et léger. Accepter de ne pas être un super-héros, profiter du présent, ne pas se projeter dans l’avenir. Mais aussi continuer à rêver, poursuivre ses idéaux et essayer de ne pas décevoir l’enfant qu’on était.